La pluie pourrait générer de l’énergie solaire

L’énergie solaire
est vue par certains scientifiques comme l’énergie de demain. Mais de la pluie pourrait elle générer, elle aussi, de l’énergie solaire ? Cela paraît, d’une part invraisemblable et d’une autre part irréalisable. Et pourtant. Explications sur cette technologie mise au point par une équipe d’ingénieurs et de scientifiques venus du pays du soleil levant.

Quand on parle d’énergie solaire, on s’attend tout d’abord à de l’énergie générée par la luminosité, mais une équipe de chercheurs composée de scientifiques et d’ingénieurs chinois ont réussi à faire l’impossible : se servir de la pluie pour produire de l’énergie à partir de panneaux solaires ou photovoltaïques.

En effet, cette équipe a mis au point une cellule solaire composée de graphène, un cristal bidimensionnel de carbone, qui une fois accumulé constitue le graphite. Installé sur les panneaux solaires avec l’épaisseur d’un atome, celui ci récupère l’énergie procurée par la force des gouttes de pluie. Utile pendant les jours sombres !

En se condensant sur le graphène, les différences d’énergies entre les électrons du graphène et les ions de l’eau génèrent de l’énergie électrique.

Une technologie qui manque pour l’instant d’efficacité

Malheureusement, cette technique ne permet pas encore pour l’instant de produire un maximum d’énergie à partir de l’eau de pluie. En effet, seulement 6,5 pour cents de l’énergie électrique grâce à cette technologie est générée. Un bien maigre constat lorsque l’on observe que les meilleurs panneaux solaires produisent environ 22 pour cents d’énergie électrique.

Ainsi, cette technologie reste à améliorer afin que l’utilisation des panneaux solaires ne se fassent plus uniquement dans les zones les plus ensoleillées du monde. En bref, une affaire à suivre de près !